Aide et stimulation à domicile des malades d'Alzheimer et soutien de leurs Aidants
Contactez-nous au
01 47 28 75 21

Réduire le risque cardiovasculaire et métabolique

Pei-Jung Lin et ses collègues, du centre d’évaluation de la valeur et du risque en santé de l’Université Tufts à Boston (Etats-Unis), ont utilisé une cohorte Medicare (assurance santé des personnes âgées) pour simuler différents scénarios : une réduction de 10% de la prévalence du diabète, de l’hypertension, des maladies cardiovasculaires et une réduction de 10% de la masse corporelle des bénéficiaires. Cette simulation montre que la réduction de ces différents facteurs de risque cardiovasculaires et métaboliques a le bénéfice induit de réduire le risque de survenue de la démence, retarder l’apparition des symptômes, réduire la durée de la maladie et réduire ses coûts de prise en charge.

Lin PJ et al. Unintended benefits: the potential economic impact of addressing risk factors to prevent Alzheimer's disease. Health Aff (Millwood) 2014; 33(4): 547-554. Avril 2014. www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24711313.